About Anaïs Fléchet

I’m an associate professor in contemporary history at the University of Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines) and a junior partner at the Institut Universitaire de France. My research focuses on Brazilian music in the 20th century, on musical circulations in the Atlantic Area and on the history of music festivals. I published several books and articles on these subjects, including: Littératures et musiques dans la mondialisation (Publications de la Sorbonne, 2015, co-edited with M.-F. Lévy) ; Si tu vas à Rio. La musique populaire brésilienne en France au XXe et XXIe siècle (Armand Colin, 2013) ; Une histoire des festivals XXe-XXIe siècles (Publications de la Sorbonne, 2013, co-edition).

Le Temps des médias: numéros sur l’histoire de la jeunesse et de la musique

Deux numéros intéressants de la revue Le temps des médias:

1. Oyez jeunesse !

« En interrogeant, au fil de l’Histoire, l’élaboration de médias destinés spécifiquement aux jeunes, Le Temps des médias se propose de réinterroger l’histoire des représentations de la jeunesse dans les sociétés. L’histoire des médias pour la jeunesse est indissociable de celle de l’enfant et de la place accordée à celui- ci. Dans un premier temps, ce sont bien sûr les imprimés : pour la fin du XVIIIe et le XIXe siècles, on peut se demander quelle est l’ampleur des images destinées aux enfants au sein des maisons de production de l’imagerie populaire. Au XXe siècle, les médias pour la jeunesse prennent à nouveau une part active à l’innovation dans le paysage de la presse écrite : ils permettent, dans l’entre-deux-guerres, l’acculturation de la bande dessinée. Continue reading

Journée d’études “Musique, contestation, contre-cultures” (Paris, 15.4.2016)

Vendredi 15 avril, 9H00-18H00
PHILHARMONIE DE PARIS
Salle de conférences

De la chanson engagée aux avant-gardes esthétiques les plus radicales, la musique a joué un rôle majeur dans les révolutions culturelles des années 1960 et 1970. Centrée sur l’Amérique du Nord et l’Europe, cette journée d’étude analyse les liens entre musique, contestations et contre-cultures dans une approche comparée, attentive aux circulations artistiques. Trois axes seront privilégiés : l’articulation entre discours politiques et créations esthétiques ; l’émergence de nouvelles scènes et sociabilités culturelles (festivals, performances, médiatisation) ; les dynamiques de consécration et de patrimonialisation des musiques contestataires. The revolution began with rock’n roll ? Musicologues, historiens et sociologues proposent une réflexion critique sur les pratiques musicales du « moment 68 » et la place de ces créations dans nos imaginaires contemporains. Continue reading