Vibrations. Musiques, médias, société – online digitization

Patrick Mignon & Antoine Hennion (dir.), Rock, de l’histoire au mythe

Les Éditions Mélanie Seteun se sont lancées dans le projet de numérisation de la première revue scientifique française d’étude des musiques populaires, Vibrations. Musiques, médias, société. La réédition numérique se fait sous la houlette d’Antoine Hennion et Jedediah Sklower et est hébergée ur le portail Persée.

La revue
Vibrations. Musiques, médias, société (d’abord sous-titrée Revue d’étude des musiques populaires) a été lancée par Antoine Hennion, Jean-Rémy Julien et Jean-Claude Klein en 1985 aux Éditions Privat. Créée dans le fil de la revue Popular Music et de l’IASPM en 1981, la revue publia entre 1985 et 1988 les premières recherches faites en France sur cet objet, dans six numéros :

Continue reading

Le Temps des médias: numéros sur l’histoire de la jeunesse et de la musique

Deux numéros intéressants de la revue Le temps des médias:

1. Oyez jeunesse !

« En interrogeant, au fil de l’Histoire, l’élaboration de médias destinés spécifiquement aux jeunes, Le Temps des médias se propose de réinterroger l’histoire des représentations de la jeunesse dans les sociétés. L’histoire des médias pour la jeunesse est indissociable de celle de l’enfant et de la place accordée à celui- ci. Dans un premier temps, ce sont bien sûr les imprimés : pour la fin du XVIIIe et le XIXe siècles, on peut se demander quelle est l’ampleur des images destinées aux enfants au sein des maisons de production de l’imagerie populaire. Au XXe siècle, les médias pour la jeunesse prennent à nouveau une part active à l’innovation dans le paysage de la presse écrite : ils permettent, dans l’entre-deux-guerres, l’acculturation de la bande dessinée. Continue reading

Volume! Special Issue / numéro spécial “Beatles Studies”

beatles_couv-small250

Crédits : Matthieu Saladin 210 x 210mm – 242 p. – 19 € – ISBN 978-2-913169-40-1.

Nearly half a century after Luciano Berio praised the Beatles in his ‘Commenti al Rock’ (1967), this special issue of Volume! surveys the research carried out on the band that was, according to John Lennon, ‘more popular than Jesus’. In light of an extensive bibliography covering the first 50 years of what we now call ‘Beatles Studies’, one learns, for example, that the British Invasion originated in Paris, that Popular Music Studies began with the musicological study of popular music, that the theory of harmonic vectors can help analyze pop music or that Marshall McLuhan’s concepts shed an interesting light on albums such as Abbey Road.

Continue reading