Comment Les Beatles ont-ils créé un métatoponyme ?

Dans son blog NEOTOPONYMIE,  explique comment la chanson “Penny Lane” des Beatles a créé un métatoponyme à Liverpool:

“Penny lane est en fait devenu un métatoponyme, peut être même le métatoponyme par excellence. En effet, le toponyme a aujourd’hui acquis une renommée mondiale qui en fait un haut lieu de la culture occidentale en tant qu’icône de la pop music. Le toponyme a ainsi connu une trajectoire allant du désignateur de lieu ordinaire, choisi pour cela indépendamment de son signifié originel, dans une œuvre relevant du genre de la pastorale suburbaine, vers un désignateur de haut lieu patrimonial et touristique. Parallèlement, le tournant mémoriel et réflexif postcolonial a rattrapé le toponyme en rappelant son signifié originel et en jouant sur sa notoriété dans un autre registre pour attirer l’attention sur la question mémorielle d’une ville impliquée dans la traite esclavagiste. Le toponyme est alors mis en avant pour sa valeur pédagogique mais est absous de toute obligation d’épuration toponymique compte tenu de son autre valeur patrimoniale positive et d’échelle mondiale.”

http://neotopo.hypotheses.org/30

 

Bodo Mrozek

I am a historian, working on cultural and contemporary history. In my recent book "Jugend - Pop - Kultur. Eine transnationale Geschichte" (Youth - Pop - Culture. A transnational history) I analyze both the criminalization and the establishment of an international youth and pop culture during the second half of the 20th century. Currently, I am a researcher at the Université du Luxembourg and a member of the international research group PopKult60.eu

More Posts - Website


This entry was posted in articles, français by Bodo Mrozek. Bookmark the permalink.

About Bodo Mrozek

I am a historian, working on cultural and contemporary history. In my recent book "Jugend - Pop - Kultur. Eine transnationale Geschichte" (Youth - Pop - Culture. A transnational history) I analyze both the criminalization and the establishment of an international youth and pop culture during the second half of the 20th century. Currently, I am a researcher at the Université du Luxembourg and a member of the international research group PopKult60.eu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.